Jeu de carte: comment jouer au Canasta ?

Selon la légende, le jeu de cartes de la canasta a été inventé en Uruguay en 1940. Sa popularité a dépassé celle du bridge en quelques années seulement.

Dans la langue espagnole, le mot canasta signifie panier. Normalement, il se joue à deux, mais rien n'empêche les joueurs d'être seulement deux ou en nombre impair. L'une des caractéristiques de la canasta est que les joueurs de la paire ne peuvent pas communiquer entre eux, sauf à la fermeture.

On peut utiliser deux à trois jeux de cartes françaises, comprenant chacun deux jokers, pour un total de 162 cartes.

Dans ce cas :

  • Les cartes rouges sont représentées par les cœurs
  • Les carreaux et les trèfles et les piques représentent les cartes noires.
  • Dans le commerce, il existe des jeux de cartes imprimés spécialement pour le jeu qui ne présentent pas les quatre couleurs classiques mais des symboles rouges et noirs.

 

Règles de base pour jouer au Canasta

Au début du jeu :

  • C'est le joueur situé à droite du donneur qui coupe les cartes.
  • Les cartes sont ensuite distribuées dans le sens des aiguilles d'une montre en un total de quinze, en commençant par le donneur et en terminant par le joueur le plus proche de lui.
  • Les cartes restantes sont placées au centre de la table, couvertes.
  • Chaque joueur montre les trois cartes rouges qu'il a en main et les remplace par d'autres cartes qu'il va tirer du jeu.
  • Le croupier retourne alors la première carte couverte et, en fonction de sa valeur, il place sous elle plusieurs autres cartes couvertes.
  • L'As vaut 14, le Roi 13, la Reine 12 et le Valet 11 et ainsi de suite.
  • Le trois noir et les jokers sont exclus de ce compte, et si l'une de ces cartes est tirée, il faut en prendre une autre.

Chaque carte du jeu de Canasta a une fonction particulière :

  • Les trois rouges sont exclues et remplacées par d'autres cartes
  • Les trois noires ne permettent pas au joueur qui doit piocher plus tard de le faire à partir de la défausse.
  • Les Jokers peuvent être utilisés pour faire des canastas et remplacer n'importe quelle autre carte. S'ils sont défaussés, ils obligent l'adversaire à ouvrir avec trois cartes égales au lieu de deux seulement.
  • Les pinelles, c'est-à-dire les deux, sont utilisées de la même manière que les Jokers.

 

But du jeu

Le but du jeu est de former des canastes, c'est-à-dire des combinaisons d'au moins sept cartes et de parvenir à arranger les autres cartes en main jusqu'à ce que vous n'en ayez plus et que vous fermiez. Les canastes sont dites propres lorsqu'elles sont formées par des cartes ayant la même valeur ; par contre elles sont sales s'il y a des épingles ou des jokers insérés, pas plus de deux. Avant de pouvoir ouvrir une coulée d'épingles, il faut s'assurer qu'elle est fermée.

 

Chaque joueur, lorsque vient son tour, peut effectuer l'un des coups suivants :

  • Prendre deux cartes de la pioche et défausser une carte, non couverte, sur la défausse
  • Tirer une carte, poser une combinaison d'au moins trois cartes sur la table, puis défausser
  • Ouvrir sa première carte, puis tirer 2 cartes et ensuite défausser 1 carte
  • Ouvrir, prendre toute la pile de défausse, tirer une seule carte du jeu, puis se défausser
  • Tirer toutes les cartes qu'il lui reste et par conséquent fermer.
  • Lorsqu'ils jouent à deux, les joueurs peuvent ajouter des cartes aux défausses qu'ils ont toutes deux ouvertes.
  • La défausse ne peut être prise qu'après ouverture et si le joueur a en main au moins deux cartes égales à la dernière défausse.

Fin de partie

Il faut avoir à la fois une canasta propre et une canasta sale pour pouvoir fermer. La fermeture vaut 500 points. Les canastas propres valent 500 et les canastas sales 300. Une canasta propre vaut 3000 Le perdant compte toutes les cartes qui lui restent en main. Les trois rouges ont un score spécial. La paire qui a le plus de points est le gagnant.