Lipome : ce que c'est, causes, symptômes, traitement et guérison

Une boule de graisse sous-cutanée peut être problématique d'un point de vue esthétique et peut entraîner d'autres pathologies. Mais qu'est-ce qu'un lipome ? Que devons-nous savoir ? Le lipome n'est pas dangereux et n'a pas d'effets néfastes, mais il doit être examiné pour déterminer comment traiter la douleur, l'inflammation, la gêne et l'inconfort qu'il peut provoquer. Le lipome désigne les tumeurs bénignes des tissus adipeux qui sont causées par une surcroissance de cellules graisseuses dans une zone, ce qui entraîne un nodule sous-cutané plus ou moins grand. Comment savoir s'il s'agit d'un lipome ? Cette tumeur bénigne est reconnaissable à sa forme ovale ou arrondie, son diamètre variant de 1 à 10 cm et sa consistance plutôt molle. L'apparition d'un lipome peut être un phénomène isolé ou se présenter sous une forme multiple avec des lipomes dispersés dans différentes parties du corps (lipome sur le dos, les épaules, les aisselles, les bras, le cou, l'abdomen et les cuisses)

Tumeurs bénignes similaires

Bien que le lipome ne soit pas la seule tumeur bénigne pouvant survenir dans les tissus adipeux, elle reste la plus répandue. Il s'agit notamment du lipoblastome, une tumeur infantile bénigne qui se caractérise embryonnairement par du tissu adipeux embryonnaire, de l'angiolipome qui est composé de structures vasculaires, du myolipome qui se caractérise par des cellules adipeuses et sanguines matures et du lipsome pléomorphe qui est composé de tumeurs adipeuses matures et de cellules fusiformes situées dans le cou et le tronc

Lipome VS liposarcome

Le lipome, étant bénin, ne peut pas facilement se transformer en tumeur maligne. A partir de quel moment un lipome peut-il devenir malin ? Qu'est-ce qu'un liposarcome ? C'est une tumeur maligne qui affecte les tissus de l'abdomen et des jambes. Le lipome malin peut se produire dans un très petit nombre de cas. Cependant, ils sont souvent douloureux et se développent rapidement. De plus, le nodule n'a pas une consistance molle

Lipome : Causes

Les causes des lipomes ne sont pas encore totalement connues, mais il semble que la prédisposition génétique soit une constante. La gestion alternée des cellules graisseuses, les gènes de l'obésité et les traumatismes sont également des déclencheurs possibles. D'autres troubles génétiques peuvent provoquer des lipomes autour du cou, du dos et des aisselles. Ils sont fréquents chez les personnes atteintes de la maladie de Dercum (accumulation d'adipocytes), du trouble de Cowden (lipomes et papules dans les organes), du syndrome de Gardner (polypes gastro-intestinaux) et de la maladie de Medelung (accumulation de graisse dans la tête, le cou et le tronc). Il a été démontré que les lipomes simples sont plus fréquents chez les femmes que les lipomes multiples

Lipome : Symptômes

Un lipome apparaissant sur les aisselles, le ventre, les bras, le cou, l'abdomen, les cuisses ou l'épaule n'indique pas nécessairement une image symptomatique particulière ou autre problématique. Cependant, le lipome peut être à l'origine de douleurs et d'une gêne. Quand un lipome est-il dangereux ? Si le lipome se développe à proximité du cœur, des méninges ou des valves cardiaques, il est considéré comme sous-cutané

Diagnostic

Le médecin examinera la zone pour déterminer s'il s'agit d'un lipome. En cas de doute, il pourra toutefois procéder à un prélèvement pour biopsie et soumettre le lipome à une échographie. En revanche, si la masse semble importante ou anormale, il pourra recommander des examens cliniques comme une IRM, un scanner et/ou une endoscopie (en cas de lipome abdominal)

Lipome : Traitement

Comment traiter un lipome ? Il n'existe pas de remèdes naturels ou de conseils diététiques à suivre pour se débarrasser de cette tumeur bénigne. Si le lipome ne provoque pas de gêne ou ne cause pas de problèmes, il ne sera pas opéré. Vous pouvez faire enlever la graisse par chirurgie (ou par une intervention plus poussée pour prévenir les récidives), ou par thérapie laser (rayonnement électromagnétique qui brûle la graisse), ainsi que par liposuccion (aspiration). Une voie thérapeutique moins invasive est l'injection de stéroïdes destinée à activer le processus de lipolyse et donc à réduire la masse graisseuse

L'ablation des lipomes : Convalescence

Le processus de convalescence d'un lipome retiré chirurgicalement n'est pas difficile ou long, sauf dans le cas de lipomes de grande taille. En général, un drainage peut être utilisé pendant 24 à 48 heures pour débarrasser la zone des résidus séreux ou sanguins. Après l'opération, la zone affectée doit être traitée avec des antibiotiques. On peut reprendre le travail ou le sport dans un délai d'une à trois semaines, selon le type d'activité.